EOST Jardin des Sciences
Université de Strasbourg
Accueil
Accueil   >   Collections   >   Les collections de sismologie   >   2 - Wiechert

2 - Wiechert

 

 

Fabriqués en 1904 et 1909 à Göttingen (Allemagne) par Emil Wiechert.
Ils ont fonctionné à Strasbourg de 1904 à 1968.
Système complet d’enregistrement du mouvement du sol : un sismomètre pour enregistrer deux composantes horizontales et un sismomètre pour enregistrer la composante verticale.

  • axes horizontaux Nord-Sud / Est-Ouest :
    masse 1000kg
    période 8s
  • axe vertical :
    masse 1200kg
    période 5s
  • amortissement par pistons à air
  • amplification mécanique par bras de levier
  • enregistrement sur papier recouvert de noir de fumée.

Enregistrement du séisme de Lambesc du 11 juin 1909 sur la composante Nord-Sud du Wiechert horizontal.

Ce sont deux beaux exemples de conception entièrement mécanique. Les frottements inhérents à cette conception obligent à utiliser une grande masse pour le pendule.

 

Sismomètre horizontal

Le sismomètre Wiechert horizontal est original dans sa conception car un seul appareil permet d'enregistrer 2 composantes horizontales. Il est constitué d'un pendule inversé dit pendule astatique. La masse, 1 tonne, en équilibre instable sur une pointe, pivote autour de 2 axes constitués par un système de cardans.

Le mouvement horizontal de la masse est décomposé en deux composantes perpendiculaires. Il est amorti par des pistons à air et amplifié par un système de bras de leviers. Deux pointes fines permettent de graver l'enregistrement de chaque composante sur une feuille recouverte de noir de fumée. L'enregistrement est hélicoïdal : la feuille est fixée sur un rouleau qui tourne et se translate. Un signal électrique peut être envoyé, par l'intermédiaire d'une horloge à contact, toutes les minutes par exemple. Ce signal déclenche un soulèvement du système de tringlerie qui passe sous les pointes d'enregistrement, interrompant l'enregistrement et permettant ainsi d'avoir un repère de temps.

Sismomètre vertical

Le sismomètre Wiechert vertical est constitué de 2 masses solidaires de 600 kg chacune, suspendues à 2 ressorts.

Le sismomètre a été entièrement caréné pour limiter les variations de température à l'intérieur de l'appareil. En effet, les propriétés élastiques des ressorts sont très sensibles à la température. Un compensateur thermique, basé sur le principe des pendules à grille, permet de corriger les variations inévitables. Un système d'astatisation permet de régler la période propre de l'appareil.

Le mouvement vertical des masses est amorti par un piston à air et amplifié par un système de bras de leviers. Une pointe fine permet de graver l'enregistrement du mouvement sur une feuille recouverte de noir de fumée par un système similaire à celui du Wiechert horizontal.