EOST Jardin des Sciences
Université de Strasbourg
Accueil
Accueil   >   Collections   >   Les collections de sismologie   >   3 - Mainka

3 - Mainka

 

Mainka

Conçu par Carl Mainka et fabriqué à partir de 1910 à Strasbourg par la société Bosch puis à Paris après 1918 par la SOM.
Le modèle exposé est un modèle SOM, il a fonctionné à Strasbourg de 1925 à 1960.

  • constitué d’un pendule horizontal :
    masse 450kg
    période 8-10s
  • amplification mécanique
  • amortissement par pistons à air
  • enregistrement sur papier recouvert de noir de fumée.

Robuste et facile à régler, il a été modifié en 1925 et recommandé par le BCSF (Bureau Central Sismologique Français) pour équiper les stations françaises.

Mainka dessin

Le Mainka est un grand pendule horizontal, permettant l'enregistrement d'une seule composante. Deux appareils installés à angle droit sont nécessaires pour enregistrer complètement le mouvement horizontal du sol. Le pendule est constitué d’une masse de 450kg suspendue de façon à osciller autour d'un axe presque vertical. L'amortissement est réalisé par une plaque trempant dans un liquide visqueux, intercalée entre les tiges qui permettent l'amplification. L'enregistrement se fait sur un rouleau de papier recouvert de noir de fumée et solidaire du sol.

Mainka a construit plusieurs modèles de pendules horizontaux avec des masses de 130, 400, 450 et 2000kg. Le modèle présenté dans les collections du musée est celui construit par la SOM, Société d'Optique et de Mécanique de haute précision de Paris, qui a apporté au modèle d'origine des modifications de détail qui en font un sismographe de sensibilité moyenne, robuste, et surtout facile à régler. Pour ces raisons, il a été choisi à partir de 1925 pour équiper les stations du Bureau Central Sismologique Français et en particulier les stations des colonies françaises.

Mainka détail