EOST Jardin des Sciences
Université de Strasbourg
Accueil
Accueil   >   Collections   >   Les collections de sismologie   >   4 - Vicentini

4 - Vicentini

 

Vincentini

Fabriqués en 1895 et 1899 à Padoue par Giuseppe Vicentini.
Ils ont fonctionné à Strasbourg à partir de 1901 et  jusqu’en 1907.
Système complet d’enregistrement du mouvement du sol : un sismomètre pour enregistrer deux composantes horizontales et un sismomètre pour enregistrer la composante verticale.

  • axes horizontaux Nord-Sud / Est–Ouest :
    constitué d’un pendule élémentaire
    masse 100kg
    période 2s
  • axe vertical :
    constitué d’une lame flexible non amortie
    masse 50kg
    période 1-2s
  • pas d’amortissement
  • enregistrement mécanique direct sur papier recouvert de noir de fumée.

 

Vincentini détail

Appareils simples, à faible sensibilité, ils étaient destinés à enregistrer les forts mouvements provenant de séismes locaux.

Le Vicentini horizontal est constitué d'un pendule élémentaire, une masse de 100 kg au bout d'une tige. Les oscillations de la masse dans le plan horizontal sont décomposées en deux mouvements orientés respectivement Nord-Sud et Est-Ouest. Elles ne sont pas amorties. Le système d'enregistrement a été perdu. Il était installé en dessous de la masse et permettait un enregistrement hélicoïdal sur une feuille recouverte de noir de fumée, des 2 composantes horizontales et d'une composante pour un marquage du temps.

A la fin du siècle dernier, deux tendances se développent parallèlement : les sismographes de petites masses avec les travaux de von Reuber-Paschwitz notamment, qui implique un enregistrement optique sans frottement et en Italie, d'autres modèles de sismographes où la masse stationnaire joue un rôle important et permet des enregistrements mécaniques.


Vincentini dessin