EOST Jardin des Sciences
Université de Strasbourg
Accueil
Accueil   >   Collections   >   Les collections de sismologie   >   5 - 19 tonnes   >   Alfred de Quervain (1879-1927)

Alfred de Quervain (1879-1927)

Alfred de Quervain est surtout connu du public pour sa traversée de la calotte glacière du Groenland en 1912. Avec 3 coéquipiers, il a réalisé un profil d'altitude de l'inlansis sur 650 km qui a longtemps fait référence.

Mais c'était sutout un spécialiste de météorologie. Il sera à Strasbourg de 1902 à 1906, secrétaire de la commission internationale de recherche sur la haute atmosphère (Internationalen Kommission zur Erforschung der höheren Atmosphäre). C'est probablement à cette époque qu'il travaille avec la société J.&A. Bosch pour concevoir un théodolite spécifique au suivi de ballons-sonde dont l'EOST possède 2 exemplaires. Il retournera ensuite à Zurich en 1906 et sera jusqu'à sa mort, directeur adjoint du centre de météorologie de Zurich. Il avait un brevet de pilote de ballon libre et volera notamment avec Albert Gockel qui sur cet aérostat cherchait des preuves de l'existence du rayonnement cosmique.

Sismomètre Quervain-Piccard de l'observatoire de la montagne pelée (Martinique)

(Archives de l'Uummanaq Polar Institute) (UPI)

Mais Alfred de Quervain s'intéresse aussi aux tremblements de Terre. La Suisse fait partie de l'association internationale de Sismologie (IAS) depuis 1904 et crée deux ans après une commission des tremblements de terre. Un premier sismomètre est installé à Davos en 1907, un Bosch-Omori construit à Strasbourg. D'autres stations sont créées et equipées de sismomètres Mainka, Wiechert et Alfred de Quervain devient en 1913, le directeur du nouveau service sismologique suisse (Schweizerischen Erbebendienst, SED).

En 1922, Il invente en collaboration avec Auguste Piccard, un sismographe de grande masse, un 21 tonnes. Le premier exemplaire est construit à Degenried près de Zurich, les suivants à Neuchâtel et à Coire. C'est des plans de cet instrument qu'Edmond Rothé s'inspirera pour terminer la construction du grand pendule de Strasbourg, le 19 tonnes, en particulier des systèmes d'amplification.

D'autres sismomètres de 20 tonnes ou 21 tonnes seront construit en Suisse et ailleurs et De Quervain et Piccard inventeront également un sismomètre portable.

Hendrik Petrus Berlage sera un étudiant d'Alfred de Quervain. Il soutiendra sa thèse sur la mécanique du sismomètre Quervain-Piccard. On y trouve les schémas de l'appareil et toute l'analyse mathématique de son fonctionnement.

Après une courte vie consacrée à l'invention et à l'exploration, Alfred de Quervain décède à Zurich en 1927 à 48 ans alors qu'il venait de lancer la construction d'une station de recherche de haute montagne au Jungfraujoch.

Extraits de bibliographie

De Quervain Alfred et Mercanton Paul-Louis: Ergebnisse der Schweizerischen Grönlandexpedition, Denkschriften der Schweizerischen Naturforschenden Gesellschaft, 54 pages, 1920

De Quervain Alfred et Mercanton Paul-Louis: Résultats scientifiques de l'expédition Suisse au Groenland 1912-1913, Meddelelser om Grønland. 59, Reitzel, 217 pages, 1925.

De Quervain Alfred: Der transportable Seismograph mit drei Komponenten (System Quervain-Piccard), Jahresbericht 1922 des Erdbebendienstes der Schweizerischen Meleorologischen Zentralanstalt.

De Quervain, Alfred. et Auguste Piccard, Description du séismographe universel de 21 tonnes système de Quervain-Piccard, Publ. Bureau Centr. Séism. Int. Sér. A, 4(32), 1927.