EOST Jardin des Sciences
Université de Strasbourg
Accueil
Accueil   >   Collections   >   Les collections de sismologie   >   Sismomètre Wood-Anderson

Sismomètre Wood-Anderson

Le sismomètre Wood-Anderson a été inventé en 1922 par Harry Oscar Wood et John August Anderson. C'est un instrument conçu pour mieux enregistrer les ondes de courte période pour répondre au besoin de surveillance des séismes de Californie.

L'instrument de nos collections porte le numéro de série n°1. C'est un cadeau du laboratoire de Sismologie du California Institut of Technology (CALTECH). Il a été ramené à Strasbourg en 2004 par Luis Rivera (EOST, équipe de Sismologie) et a été rénové par un étudiant de l'EOST en 2005.

Extrait du BSSA, 1925, vol15, p10: m le miroir, M les aimants, c la masse d'inertie, T le fil tendu.

Contrairement à beaucoup d'autres sismomètres de cette période, de type pendulaire, le sismomètre Wood-Anderson est constitué d'un fil vertical fortement tendu sur lequel est fixé une petite masse d'inertie et un miroir
On mesure la rotation de la masse  (et du fil) en envoyant un faisceau lumineux sur le miroir et en enregistrant le faisceau réfléchi sur du papier photographique. On parle néanmoins de pendule de torsion en référence à la torsion du fil. L'amortissement se fait par des aimants de part et d'autre du fil.

C'est un appareil célèbre parce que Charles Richter l'a utilisé en 1935 pour définir la notion de magnitude pour les séismes de Californie. La définition d'origine donne la magnitude M en fonction  d'une amplitude A mesurée en millimètre sur un sismomètre Wood-Anderson et corrigée d'une valeur A0 qui dépend de la distance entre le séisme et le sismomètre.