EOST Jardin des Sciences
Université de Strasbourg
Accueil
Accueil   >   Comprendre le magnétisme terrestre   >   Sites internet en Magnétisme

Sites internet en Magnétisme

Sites officiels

  • le Bureau central magnétique français (BCMT), un site pas très facile d'accès mais qui propose des magnétogrammes en temps réel.
  • La rubrique observatoires du site de l'EOST: un accès à la rubrique des observatoires magnétiques gérés par l'EOST dans l'océan indien et dans l'Antarctique. Un texte intéressant sur l'histoire des mesures polaires.
  • Intermagnet: un réseau international de stations magnétiques, un site un peu technique mais la liste des stations et leur photos.

Sites proposés par des organismes officiels, orientés scolaires et grand public

  • Notre Terre: proposé par L'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), plusieurs articles à propos du magnétisme et une vidéo intéressante sur la dérive des pôles.
  • Planet Terre: proposé par L'ENS de Lyon, des articles sur les sciences de la Terre en général et en sismologie dans 2 thèmes scientifiques,  "géodynamique interne" et  " Outils et méthodes d'études".
  • Planète Terre: proposé par l'université de Laval au Canada, un cours de Sciences de la Terre, joliment illustré avec un chapitre sur le magnétisme terrestre.
  • Les caprices du champ magnétique: proposé par le journal du CNRS, un article traitant d'une possible inversion du champ magnétique.
  • Sciences aux extrèmes, histoire de 4 années polaires: proposé par l'EOST et le Jardin des Sciences de l'université de Strasbourg, un site original sur l'histoire des années polaires, les expéditions, les instruments embarqués, les sociétés qui les ont fabriqués, avec des vidéos et beaucoup de photos.
  • Les aurores polaires dans le système solaire: proposé par l'observatoire de Paris-Meudon, les aurores, la magnétosphère, explication des phénomènes et histoire des observations.
  • le musée virtuel d'instrument de géomagnétisme proposé par le site de "Ressources Naturelles du Canada", d'autres instruments anciens.

Page en construction